Entre l’after et le before, les concerts Midi-Deux et les soirées Midweek, l’on se dit que les ambassadeurs des musiques électro n’ont pas de temps à perdre. Sans doute parce que le moulin de la musique techno va plus vite que les autres.

 

Plutôt porté sur un style house volontiers deep, l’association Midweek se crée en avril 2012 pour participer à l’immense élan collectif pour la reconnaissance des musiques électroniques à Rennes. Son terrain de jeu : les jours en friches, tous ces temps morts comme le dimanche, ou le mercredi. Elle a un temps visé le Bar’hic, haut lieu de la nuit rennaise, mais c’est au Pym’s, désireux d’enraciner son image de club dans le paysage, qu’elle pose ses platines.

Le mercredi, c’est rave, donc. Et avec le temps, l’événement du milieu de semaine pourra avoir lieu tous les jours de la semaine, notamment le samedi, à l’Antipode MJC. Est-ce parce que les quatre membres fondateurs de Midweek portent tous des lunettes ? De générations différentes, ils ont en tout cas le compas dans l’œil pour dénicher les talents : Le Loup (Hold youth/Wolf + Lamb) et Jef K (Silver network) ont notamment embrasé la 1ère Midweek. « La scène rennaise est en train d’exploser, il y a de plus en plus de collectifs qui se créent », déclaraient-ils à l’époque. Il est vrai que le mois d’avril 2012, à Rennes, c’était : Carl Craig à l’Espace, la 2e Midi-Deux, la 4e Crab Cake, une autre Fake party, sans oublier les cousins d’Open fader et de Twisted session.

Tous les deux mois, l’association fait durer le plaisir en rallongeant le format des soirées jusqu’au bout de la nuit. Seul souci majeur, l’interdiction d’entrée faire aux mineurs…

 

Retrouvez Midweek sur fb

JBG

Leave a Reply